L’aube du Printemps

Jiwon Jang

1015_1.jpg


Ce qui émeut et motive particulièrement l’artiste coréenne Jiwon Jang, ce sont ses impulsions émotionnelles intérieures. Ces impulsions ont tendance à faire surface dans des moments de profonde introspection. Jiwon Jang a débuté la peinture à la suite de la crise sanitaire de la Covid-19. Après de longues semaines de confinement, la peinture lui est apparue de manière très naturelle et évidente. Elle se mit alors à peindre quotidiennement des choses qui l’inspiraient et qui lui passaient par l’esprit. Elle utilise divers matériaux, motifs et couleurs et applique plusieurs couches de peinture afin de créer des compositions variées relevant de l’intuitif.

L’artiste insiste sur la sincérité de ses émotions lorsqu’elle peint. Jiwon Jang peint de manière spontanée, sans interruptions et sans but précis. Ses coups de pinceaux libres et fluides, créent petit à petit plusieurs couches superposées formant des formes abstraites et imparfaites. En débutant son processus créatif par les bords et extrémités, ses compositions se construisent d’elle-même jusqu’au centre. Elle apprécie les structures plutôt symétriques apportant une certaine stabilité à ses œuvres tandis que les couleurs vives et les formes irrégulières y ajoutent une dimension immersive.

Jiwon Jang souhaite que chacun puisse s’identifier à son travail. Par-dessus-tout, l’artiste veut transmettre la passion et les émotions qui émanent de la vie, de la tension, des couleurs et de la liberté de son geste artistique. Pour elle, peindre n’est pas difficile car divers moteurs émotionnels essentiels à la vie tels que l’amour, l’espoir, la passion et le bonheur sont intrinsèques à sa peinture.

ONLINE EXHIBITION

See online exhibition